Les chevalets de peinture made in France : notre Top 3

L’utilisation d’un chevalet de peintre est tendance depuis l’époque impressionniste avec Pissarro et Monet. Pratique et fonctionnel, ce support sert à positionner et à stabiliser la toile. Les modèles de fabrication 100 % française se caractérisent par leur robustesse et leur durabilité. Plusieurs marques jouissent d’une réputation nationale et internationale, notamment Auboi, le Comptoir des Artistes et Jullian.

chevalet-tiroir

Chevalet à tiroir – Auboi

L’entreprise Auboi compte des artisans expérimentés dans le travail du bois. Ils profitent de plusieurs années d’expérience dans la création de mobilier dédié aux arts graphiques. Le chevalet à tiroir arbore un design sobre et un style compact. Il se caractérise par sa grande maniabilité grâce aux roulettes à double galet. Les peintres apprécient ce modèle de fabrication 100 % française grâce aux 3 plateaux de travail disposés avec soin. Le plus haut se distingue par son système de réglage facile, que ce soit en hauteur ou en inclinaison. Cette fonctionnalité garantit un réel confort d’utilisation, que l’artiste soit debout ou assis. Le plateau intérieur se tire vers l’avant. Il s’avère pratique pour disposer le matériel de peinture et l’avoir à portée de main. Il permet au peintre de travailler de façon optimale. Le plateau intermédiaire coulisse vers la gauche ou la droite, en fonction des besoins de l’artiste. Le chevalet Auboi comporte également plusieurs compartiments à tiroirs. Leur disposition et leur nombre sont entièrement personnalisables. Ils servent au rangement des pinceaux, de la palette ou encore des couteaux à peindre.

Boîte chevalet JB45 – Jullian

Les peintres préfèrent investir dans des équipements de qualité, à la fois durables et faciles d’utilisation. La marque Jullian en a pleinement conscience. Elle propose des chevalets avec des finitions soignées, augmentant la notoriété des produits de fabrication 100 % française. Le modèle JB45 est pratique pour les artistes en déplacement. La conception de la boîte chevalet rend plus simple son transport, d’autant plus qu’elle est livrée avec une housse dédiée. Ce modèle connaît un grand succès depuis le XIXe siècle auprès des artistes travaillant en extérieur. Cet équipement combine les fonctionnalités d’un chevalet de campagne et celle d’une boîte de couleurs. Robert Julian en a imaginé les plans pendant sa captivité durant la Seconde Guerre mondiale. La fabrication des premiers modèles a été réalisée dans les ateliers de l’Établissement Jullian à Paris en 1948. La marque utilise exclusivement du hêtre. Cette essence de bois est séchée pendant de nombreuses années avant sa transformation. Des rivets fixent solidement les différents éléments, garantissant la robustesse de la boîte chevalet. Elle comprend aussi un tiroir à trois compartiments d’une hauteur de 45 mm. Ce dernier s’intègre dans un casier pourvu de garniture métallique. Le chevalet a aussi la particularité d’être facile à installer et à démonter grâce à ses trois pieds rétractables. Leur hauteur est réglable en fonction des besoins de l’artiste. Les poignées, le porte-étiquette et les courroies sont en cuir, avec des piqûres selliers. Tous ces détails démontrent un savoir-faire unique destiné à satisfaire les utilisateurs au plus haut point.

boite-chevalet-jullian

Chevalet à manivelle – Comptoir des Artistes

Le Comptoir des Artistes est présent sur le marché depuis 1966, avec Robert Sennelier à sa tête. Cette entreprise se spécialise dans la fabrication de châssis pour toile et de chevalets pour peindre. La création de ces équipements est réalisée dans ses ateliers implantés à Villeneuve-sur-Yonne. Elle utilise exclusivement du chêne ciré et teinté. Équipé de roulettes, le chevalet à manivelle 00212 est pratique. Il dispose aussi d’un plateau inclinable, assurant au peintre un confort optimal. Ce chevalet a la particularité de convenir à plusieurs formats de toile, mais dont la hauteur maximale est de 150 cm.

Spécificités des chevalets de peintre de fabrication 100 % française

Les artisans français jouissent d’une solide réputation, notamment ceux qui se spécialisent dans la fabrication de chevalets de peintre. Des marques de renom se démarquent par l’expertise qu’elles ont acquise au fil des années. Elles proposent des équipements correspondant aux besoins des professionnels et des peintres confirmés.

La fabrication 100 % française garantit la qualité des matériaux utilisés, en l’occurrence le hêtre et le chêne. La sélection de ces essences de bois se base sur les critères définis dans un cahier de charge strict. Chaque étape de production respecte le processus établi. Un contrôle minutieux de la qualité est incontournable avant la mise en vente.

Le chevalet de fabrication 100 % française se distingue par sa robustesse et sa résistance à l’usure du temps. Il supporte une utilisation intense. Il est également ergonomique, fonctionnel et pratique. Peu encombrant, il est facile à ranger. Il se décline en plusieurs modèles, en l’occurrence le chevalet d’atelier, le chevalet de table et le chevalet de campagne. Chacun d’entre eux est compatible avec une toile, un carton ou un papier.

Conclusion

Les chevalets de peintre de fabrication 100 % française se déclinent en plusieurs modèles. Ils s’adressent aux peintres confirmés et aux professionnels. Dans notre top 3 figurent le chevalet à tiroir d’Auboi, la boîte chevalet JB45 de Jullian et le chevalet à manivelle du Comptoir des Artistes. Ces équipements de qualité sont à la fois robustes et durables. Ils démontrent le savoir-faire des menuisiers et des ébénistes français. Les essences de bois utilisées, en l’occurrence le hêtre et le chêne, sont choisies avec minutie. Un processus de fabrication strict doit être suivi à la lettre, en veillant à ce que chaque chevalet soit parfait. Méticuleux, les fabricants français sont soucieux des détails pour une finition sans égal.

Rate this post